Tout Pourri Musique Index du Forum Tout Pourri Musique
Musiques classiques et contemporaines
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Culture pour tous
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tout Pourri Musique Index du Forum -> Actualités musicales, événements...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Garovirus



Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 3370

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 10:03    Sujet du message: Culture pour tous Répondre en citant

Je n'ai rien compris à ce gloubi boulga (en dehors du fait que le monsieur semble réclamer du fric, mais sans vraiment oser le dire):

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/12/18/defense-de-l-art-pour-tous_1455357_3232.html
_________________
Sauver le rot
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 17:51    Sujet du message: Répondre en citant

Il reproche à la droite réactionnaire de prétendre la mort de l'excellence pour mieux se la privatiser avec des moyens publics (le lyrique)... Et on donne aux pauvres du slam et du hip hop...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bélaud



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 590
Localisation: 92

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 19:24    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis au moins assez d'accord avec ce paragraphe.

" "Culture" était, pour André Malraux et son entourage, une façon d'entendre la fonction possible de l'art et des artistes dans la société : une ambition "religieuse" (qui relie les humains) autour d'un phénomène solitaire et magique, l'art et son génie. Mais ce glissement entre art et culture a été la source ultérieure de bien des confusions. Dans son discours, André Malraux parlait d'art et de République. On cherche ces mots dans le programme ministériel d'aujourd'hui. "Culture" est devenue bien souvent, à droite comme à gauche, un prétexte pour ne plus parler de l'art et de sa fonction éclairante, libératoire. Le nécessaire et incessant travail de popularisation est devenu ici et là obligation pédagogique. Mais l'art est pédagogique en tant qu'art, et non en tant qu'art pédagogique. En tant qu'art pédagogique, il n'est rien. Et le rien ne peut enseigner.
"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Garovirus



Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 3370

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 20:02    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, c'est bien ça: du gloubi boulga: un petit coup du côté de Malraux et un petit coup du côté de Jack....
_________________
Sauver le rot
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bélaud



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 590
Localisation: 92

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 20:22    Sujet du message: Répondre en citant

Euh, moi je lis ça autrement plus clairement : Jack go home. Razz
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 21:33    Sujet du message: Répondre en citant

Si l'article est si nul, pourquoi tu nous le donnes à lire ? Pour qu'on admire ton courage à dénoncer une tribune dans le monde ? Ha ha ha...

C'est maladroitement dit, mais il dit des choses censées : que l'art n'est pas dans sa promotion, mais qu'il est dans son expérimentation, et que la politique culturelle n'a pas été cet échec qu'on essaye de nous faire gober pour justifier les coupes budgétaires.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Garovirus



Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 3370

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 22:40    Sujet du message: Répondre en citant

Il parle aussi des succès du Jackisme...tous ces élans formidables, le merveilleux théâtre de rue, etc...
_________________
Sauver le rot
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bélaud



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 590
Localisation: 92

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 23:11    Sujet du message: Répondre en citant

Hélas oui, mais ça c'est parce qu'il veut des sous, effectivement.

Je pense qu'il y a dans la Kulture beaucoup de gens qui ne sont pas dupes de l'arnaque qu'est le concept et les institutions qui en découlent. Mais bien peu ont la liberté de le dire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Dim 19 Déc 2010 23:34    Sujet du message: Répondre en citant

Garovirus a écrit:
Il parle aussi des succès du Jackisme...tous ces élans formidables, le merveilleux théâtre de rue, etc...


Ah ? Où ça dans l'article ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Garovirus



Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 3370

MessagePosté le: Lun 20 Déc 2010 8:22    Sujet du message: Répondre en citant

Spectacle vivant:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Spectacle_vivant
_________________
Sauver le rot
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Lun 20 Déc 2010 10:26    Sujet du message: Répondre en citant

"Où ça dans l'article"

Bon, j'avoue comme je le met à la fin de la phrase, c'est piégeux parce qu'on le voit pas de suite... Wink

Bon, sinon, j'ai plutôt l'impression qu'il critique les festivals hip hop... Mais il devait surement penser à Michel d'Ornano... ha ha ha...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Garovirus



Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 3370

MessagePosté le: Lun 20 Déc 2010 11:53    Sujet du message: Répondre en citant

Mais lis l'article. Il y a un paragraphe sur les succès et l'augmentation de la fréquentation dans lequel il glisse spectacle vivant. Mettre le spectacle vivant (concept fourre tout) ici, c'est comme inclure le prix des ordinateurs pour dire que l'indice des prix est stable alors que le prix de la bouffe ne cesse d'augmenter.
_________________
Sauver le rot
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Lun 20 Déc 2010 12:03    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas un concept fourre-tout, ça désigne les spectacles vivants, c'est à dire une catégorie d'art qui n'existe que dans la mise en oeuvre du temps pour son interprétation (la musique par exemple), qui ne peuvent pas exister comme une sculpture ou un livre... Un cd n'est pas un spectacle vivant, une représentation d'Andromaque par l'amicale bretonne des amis de Jean Racine l'est... Et il en va du spectacle vivant comme du reste : il y a du bon et du médiocre et de temps en temps du miraculeux ! Comme le livre qui est concept fourre-tout et qui sert autant à désigner l'Illustré du Folklore Breton que le Génie du Christianisme de Chateaubriand !!

Mais bon, faut se sortir le popotin de son sofa...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Lun 20 Déc 2010 12:27    Sujet du message: Répondre en citant

Critique aussi bien des uns que des autres dont Jack Lang : ""Culture" est devenue bien souvent, à droite comme à gauche, un prétexte pour ne plus parler de l'art et de sa fonction éclairante, libératoire. Le nécessaire et incessant travail de popularisation est devenu ici et là obligation pédagogique. Mais l'art est pédagogique en tant qu'art, et non en tant qu'art pédagogique. En tant qu'art pédagogique, il n'est rien. Et le rien ne peut enseigner."

Et il ne me semble pas qu'il soit dupe de quoi que ce soit : " Ici, cela part d'un présupposé : le ministère de la culture a échoué, avec tous ses ministres, même si on feint de féliciter certains d'entre eux pour leurs pauvres efforts."

Et là encore : "N'en déplaise à ces messieurs, la décentralisation et la démocratisation culturelles et artistiques ont bien eu lieu ! Imaginez un instant la France "culturelle" en 1950 : un théâtre parisien faisant par-ci par-là de bourgeoises tournées pour ses cousins de province, des opéras ensommeillés, des musées poussiéreux, le maintien ronronnant d'une culture/inculture de classe. Et pensez à ce que cet incroyable tissu de théâtres nationaux, centres dramatiques et chorégraphiques, scènes nationales, festivals et compagnies, est devenu." dire qu'il ne pense qu'à Jack Lang est faux, par contre, toi à l'évidence, tu ne cesses d'y penser en serrant tes petits poings rageurs. Ha ha. Wink

Ce n'est pas parce que Jack Lang a beaucoup parlé du spectacle vivant que parler du spectacle vivant est parler de Jack Lang. Tu vois bien la confusion qui règne sur ton esprit, non ? Ce n'est pas parce que quelqu'un fait un sophisme qu'il te cite, même si ton esprit fainéant aime s'y laisser couler (c'est tellement plus facile)...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
k-nar



Inscrit le: 16 Déc 2008
Messages: 116

MessagePosté le: Dim 26 Déc 2010 22:09    Sujet du message: Répondre en citant

Bélaud a écrit:
Je suis au moins assez d'accord avec ce paragraphe.

" "Culture" était, pour André Malraux et son entourage, une façon d'entendre la fonction possible de l'art et des artistes dans la société : une ambition "religieuse" (qui relie les humains) autour d'un phénomène solitaire et magique, l'art et son génie. Mais ce glissement entre art et culture a été la source ultérieure de bien des confusions. Dans son discours, André Malraux parlait d'art et de République. On cherche ces mots dans le programme ministériel d'aujourd'hui. "Culture" est devenue bien souvent, à droite comme à gauche, un prétexte pour ne plus parler de l'art et de sa fonction éclairante, libératoire. Le nécessaire et incessant travail de popularisation est devenu ici et là obligation pédagogique. Mais l'art est pédagogique en tant qu'art, et non en tant qu'art pédagogique. En tant qu'art pédagogique, il n'est rien. Et le rien ne peut enseigner.
"


Avant Malraux on ne parlait pas de Culture mais d'Education Populaire. Je pense qu'il serait bon d'y revenir.
Personnellement je pense qu'un ministère de l'Art est quelque chose d'invraisemblable, ça ne peut finir qu'en JackLangisme, un ministère des artistes comme corporation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tout Pourri Musique Index du Forum -> Actualités musicales, événements... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com