Tout Pourri Musique Index du Forum Tout Pourri Musique
Musiques classiques et contemporaines
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Götterdämmerung / Wagner / Aix en Provence juillet 09

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tout Pourri Musique Index du Forum -> Actualités musicales, événements...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 9:29    Sujet du message: Götterdämmerung / Wagner / Aix en Provence juillet 09 Répondre en citant

Götterdämmerung

Festival scénique "Der Ring des Nibelungen"

Troisième journée en trois actes et un prologue

Poème et musique de Richard Wagner

Créé le 17 août 1876 au Festspielhaus de Bayreuth

* Direction musicale Sir Simon Rattle
* Mise en scène et scénographie Stéphane Braunschweig
* Costumes Thibault Vancraenenbroeck
* Lumières Marion Hewlett

* Siegfried Ben Heppner
* Gunther Gerd Grochowski
* Hagen Mikhail Petrenko
* Alberich Dale Duesing
* Brünnhilde Katarina Dalayman
* Gutrune Emma Vetter
* Waltraute Anne Sofie von Otter
* Norn 1 Maria Radner
* Norn 2 Lilli Paasikivi
* Norn 3 Miranda Keys
* Woglinde Anna Siminska
* Wellgunde Eva Vogel
* Flosshilde Maria Radner
* Choeur Rundfunkchor Berlin / Choeur de la Radio de Berlin
* Chef de coeur Simon Halsey
* Orchestre Berliner Philharmoniker
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 9:54    Sujet du message: Répondre en citant

Le dernier volet de la tétralogie de Wagner, Der Ring des Nibelung. Alors forcément beaucoup de nostalgie dans les rangs après 4 saisons passées en compagnie du Phil de Berlin, de Ratlle, de Braunshweig, de Ben Heppner, Willard White. Le public d'Aix s'est spontanément levé pour l'orchestre après chaque entracte et à la fin.

Je ne vais pas radoter sur la mise en scène, toujours l'excellentissime direction d'acteurs de ce metteur en scène, même si on a une scénographie sans aspérité, propre et élégante, donnant un cadre majestueux pour déployer les ondes musicales wagnériennes, elle n'est pas là pour susciter

Götterdämmerung est presque un drame petit bourgeois, le drame de la jalousie, de l'envie, de l'amour... Brünnhilde exilée est devenue une obéissante femme au foyer, même si elle téléguide les exploits de son Siegfried, plus dodu et plus noeunoeu que jamais succombe sous l'effet d'un philtre, à l'amour de Gudrune... Sa sincérité, sa bonté cruelle enfantine n'est jamais prise en défaut, sa posture serait christique s'il y avait la souffrance !

A la fin, tout rentre dans l'ordre, l'anneau retourne au Rhin sous l'oeil de Wotan qui vient regarder ses créations s'anéantir...

Entre temps, Rattle mène une chevauchée énergique de bout en bout, à l'évidence il a su trouver son vocabulaire.

Siegfried, Ben Heppner est plus à l'aise, moins écrasé par le rôle... Brünnhilde passe la rampe, mais au niveau de l'articulation ou de l'émotion, c'est pas tout à fait ça. On va pas dire qu'elle braille, c'est volumineux, mais ça manque de vie. Tout l'inverse de la classieuse Anne Sofie von Otter qui m'a fait passer un des plus moment de ma vie musicale dans le Courronnement de Poppée il y a quelques années et qui remet ça avec Waltraute !! Hagen (Petrenko) est aussi un solide chanteur doublé d'une impressionnante présence scénique !

Pour terminer, sur l'accoustique du Grand Théâtre, ça demande encore de la mise au point j'ai l'impression. Trop de différences entre le son de l'orchestre à la galerie et parterre. Sans parler des points sourds !!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 13:38    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui, il y avait quand même des incohérences entre le livret de la mise en scène : par exemple Brünnhilde qui demandent aux hommes si c'est bien Siegfried qu'ils portent, alors qu'en fait, Siegfried a pas quitté la scène, et il est encore allongé sur une sorte de banc !! Bon, c'est clair que Braunschwaig a pas lu le livret, et connait rien à à la musique parce qu'il ne sait surement pas lire les partitions !!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isabelle



Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 14:04    Sujet du message: Répondre en citant

Est-ce que c'est bien ce qui était diffusé à la télé hier soir ?
De ce que j'ai vu, soit pas grand chose, les voix semblaient superbes, et la mise en scène dépouillée, un peu statique et "propre" en effet.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 16:20    Sujet du message: Répondre en citant

C'était en effet diffusé à la télévision... Il y avait Patrick de Carolis, surement tout fier de son alibi culturel, mais je ne pense pas qu'il rende service à l'art lyrique en le diffusant à la télévision, sauf à vouloir faire croire aux gens que Wagner c'est chiant... Ensuite diffuser le dernier épisode sans avoir diffuser les précédents, c'est comme passer la 24ème heure de 24H !

Le spectacle vivant et surtout Wagner demande ce tout petit effort d'aller dans un lieu particulier, je pense, se rendre disponible et donner le temps, ce que ne sait pas faire la télévision...

C'était comment ? Ringard à souhait avec incrustation semi-transparente ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isabelle



Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2009 18:13    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas vu Patrick de Carolis, je suis arrivée devant le poste après la mort de Siegfried.
Malgré la petitesse de l'écran et le son pourri, ça m'a vraiment donné envie de réentendre du Wagner.
(ça ressemble à Pelléas ! Shocked Rolling Eyes )
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Sam 11 Juil 2009 0:42    Sujet du message: Répondre en citant

Pour Carolis, en fait, j'aurais voulu aller le voir et prendre le temps de lui expliquer tout le mal que je pensais de retransmettre de l'opéra, surtout du Wagner, à la télé... Que c'était contre productif...

La mort de Siegfried ? Oui, oui, en effet, tout à la fin... Beau moment pour Brünnhilde... J'ai beaucoup aimé le Wotan qui vient épier la scène...

Wagner, c'est de l'hygiène auditive que de se rincer régulièrement les oreilles avec, tout en méditant ses poèmes lyriques...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isabelle



Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Sam 11 Juil 2009 12:59    Sujet du message: Répondre en citant

agamemnon a écrit:
Pour Carolis, en fait, j'aurais voulu aller le voir et prendre le temps de lui expliquer tout le mal que je pensais de retransmettre de l'opéra, surtout du Wagner, à la télé... Que c'était contre productif...


Pourquoi, contre-productif ?
Tout le monde n'a pas la possibilité d'assister à un vrai spectacle.
Et quid de tous ceux qui, par exemple, n'auront pu voir la Tétralogie Chéreau-Boulez que sur DVD ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Sam 11 Juil 2009 13:49    Sujet du message: Répondre en citant

Contre productif : la culture impressionne, la musique, abstraction absolue, encore plus, et quand on y ajoute le faste lyrique, le protocole, l'enveloppe prend le pas sur le reste. On oublie presque qu'on va voir plutôt que l'opéra, un opéra en particulier dans une certaine mise en scène.

Mais ce rituel est indispensable pour donner sa chance à la musique. Les mélodies que développe Wagner se déploient sur des minutes et des heures, le temps wagnerien est étiré à l'extrême, et cette sensation là, à mon humble avis ne peut passer par la télévision qui écrase tout, fait voir l'accessoire pour l'essentiel (voir le débat sur qqcd et Idoménée) : l'opéra n'est pas fait pour être vu de près. C'est Natalie Dessay qui disait que l'effort ne doit pas se voir, or un gros plan ne montre que ça... Eventuellement pour quelqu'un qui connait, qui a déjà vu, qui a mémorisé le spectacle vivant, mais pas pour quelqu'un qui découvrirait. Au contraire, ça ne confirme que l'intuition des gens : spectacle fastueux pour petite élite, mais ennuyeux et long (dixit mon beau-frère).

Le Chéreau, si on l'a raté, on l'a entièrement et éternellement raté, on n'était pas là au moment historique où il a été créé. On en verra indubiablement des beaux restes, mais ça restera un témoignage tronqué, un aspect documentaire, et jamais la performance en elle-même... On la regardera depuis le balcon de notre propre contemporainéité... La vérité se sera dilué dans le temps...

Moi le crépuscule, si je ne suis pas dans la salle, jamais je ne le regarde en entier !! Jamais je me fade les 5 heures des petits tracas sentimentaux d'une Brünnhilde soumise... Il faut ce rituel pour se rendre disponible...

Après, dans l'absolu, en effet, on peut regarder un opéra à la télé...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isabelle



Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 279

MessagePosté le: Sam 11 Juil 2009 15:49    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis plutôt d'accord avec tout ça, on a souvent besoin du rituel du spectacle et, comme pour le cinéma, de l'échelle réelle des oeuvres.
Cela dit, les metteurs en scène qui maintenant intègrent des vidéos de gros plans des chanteurs tiennent aussi à nous montrer les détails, voire les efforts.
Et puis, un succédané peut parfois raviver de bons souvenirs, ou même susciter l'envie d'aller plus loin pour celui qui découvre, non ?

En fait, je suis presque un peu étonnée que vous teniez ce discours exigeant, alors que vous vous êtes souvent élevé contre une éventuelle confiscation de l'art par les "connaisseurs", et avez défendu l'idée qu'il appartient à tous ceux qui s'y intéressent, quelle qu'en soit leur manière.
Aurais-je mal compris certaines nuances ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agamemnon



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 3360

MessagePosté le: Sam 11 Juil 2009 16:57    Sujet du message: Répondre en citant

Du tout, c'est très cohérent. Je pense que tout le monde a le droit d'aller à l'opéra ! Mais voir un Wagner à la télé, c'est penser que c'est mou et ennuyeux, donc peu propice à provoquer une envie de découverte... Il faut dire aux gens d'aller à l'opéra. C'est tout.

Et qui plus est, je pense que les gens doivent voir des spectacles de haute tenue culturelle. C'est faire croire qu'il faut être initié qui confisque, c'est faire croire qu'il faut un effort pour apprécier qui confisque... Et surtout c'est absolument faux !

Les plus grandes oeuvres d'art, sont surtout celles qui sont abordables par tout le monde... Et je crois que l'oeuvre de Wagner justement est très accessible, est une source de méditation intense, d'intelligence et de plaisir, tout autant pour le néophyte inculte que pour le mélomane exigeant.

Ma soeur l'année dernière craignait le pire pour Siegfried... Elle n'a pas vu passer le temps, impatiente de retourner voir la suite à chaque entracte ! Et je crois que c'est lié à la qualité supérieure de l'orchestre donc de la musique, la très honnête mise en scène et la qualité du plateau vocal... Je ne pense pas qu'un dvd eut le même effet, eu suscité la même attention, le bombardement électronique, la faible qualité du son (même comparée au Grand Théâtre de Provence), l'absence de rituel, n'incitent pas à rendre son cerveau disponible non plus au coca, mais à l'intelligence, l'art et la philosophie...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tout Pourri Musique Index du Forum -> Actualités musicales, événements... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com