Tout Pourri Musique Index du Forum Tout Pourri Musique
Musiques classiques et contemporaines
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Orchestre hongrois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tout Pourri Musique Index du Forum -> Actualités musicales, événements...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nauséabond 007



Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 3538
Localisation: incertaine

MessagePosté le: Ven 22 Jan 2010 12:02    Sujet du message: Orchestre hongrois Répondre en citant

http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=6161

http://www.concertclassic.com/journal/articles/actualite_20100109_2953.asp


Le même programme à Lyon, le 15 janvier. Ça commençait très mal, avec un manque de concentration flagrant dans Siegfried-Idylle, les violons exposant le thème multipliant les problèmes de justesse...

Dans Wagner, la chanteuse pEtra Lang s'en tirait pas mal, accompagnée par un orchestre plan-plan qui donnait l'impression d'exécuter sa pige syndicale...

Après l'entracte, dans Petrouchka, meilleure concentration de l'orchestre et du chef, semblant plus impliqués et cherchant même à "faire impression". Conséquence : la poésie, essentielle dans cette œuvre, n'a même pas affleuré...

Un concert creux. Pourtant copieusement applaudi par un public de consommateurs sous-cultivés dignes de "journées nantaises"... Bref, rien que du commun...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Garovirus



Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 3370

MessagePosté le: Ven 22 Jan 2010 13:40    Sujet du message: Re: Orchestre hongrois Répondre en citant

Nauséabond 007 a écrit:
Un concert creux. Pourtant copieusement applaudi par un public de consommateurs sous-cultivés dignes de "journées nantaises"... Bref, rien que du commun...


Sachant que je suis le seul à (oser?) dire sur ce que je suis déjà allé à des concerts aux journées Nantaises, vendéennes pour être plus précis (car c'était en Vendée mais dans le cadre de ces journées), j'ai toujours tendance à me sentir obligé de réagir à ce genre de phrase réductrice.

Sous-cultivé, on l'est toujours par rapport à plus cultivé que soi, et je m'en fous au regard de deux magnifiques concerts auxquels j'ai assisté à l'occasion de ces journées. C'était par le trio Guarneri (trio 3 et 5 de Beethoven, dumky de Dvorak et Smetana) et ça reste à ce jour le plus grand bouleversement que m'ait causé de la musique. Si j'ai l'occasion de le refaire, je le referai même sous les lazzi.

Après j'ai aussi entendu quelques merdes, mais qu'importe.
_________________
Sauver le rot
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bélaud



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 590
Localisation: 92

MessagePosté le: Ven 22 Jan 2010 15:28    Sujet du message: Re: Orchestre hongrois Répondre en citant

Nauséabond 007 a écrit:



Le même programme à Lyon, le 15 janvier. Ça commençait très mal, avec un manque de concentration flagrant dans Siegfried-Idylle, les violons exposant le thème multipliant les problèmes de justesse...

Dans Wagner, la chanteuse pEtra Lang s'en tirait pas mal, accompagnée par un orchestre plan-plan qui donnait l'impression d'exécuter sa pige syndicale...

Après l'entracte, dans Petrouchka, meilleure concentration de l'orchestre et du chef, semblant plus impliqués et cherchant même à "faire impression". Conséquence : la poésie, essentielle dans cette œuvre, n'a même pas affleuré...

Un concert creux. Pourtant copieusement applaudi par un public de consommateurs sous-cultivés dignes de "journées nantaises"... Bref, rien que du commun...

Tiens, j'ignorais que quand il ne s'agit pas de piano, nous sommes d'accord!
Enfin, j'ai assisté au concert de Pleyel pour ma part, mais j'aurais pu faire exactement le même compte-rendu que vous.

A une nuance près mais peut-être êtes-vous d'accord: cet orchestre est absolument remarquable à mon sens: c'est le chef qui lui fait produire, ou contre-produire cette impression permanente de vacuité. Je l'ai entendu avec ce même orchestre dans leur salle il y a plusieurs années, c'était exactement pareil. L'an passé avec un fabuleux Concertgebouw... et pourtant, exactement pareil. J'en conclue qu'il est vraiment très mauvais! Shocked
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nauséabond 007



Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 3538
Localisation: incertaine

MessagePosté le: Ven 22 Jan 2010 15:53    Sujet du message: Re: Orchestre hongrois Répondre en citant

Bélaud a écrit:
Nauséabond 007 a écrit:



Le même programme à Lyon, le 15 janvier. Ça commençait très mal, avec un manque de concentration flagrant dans Siegfried-Idylle, les violons exposant le thème multipliant les problèmes de justesse...

Dans Wagner, la chanteuse pEtra Lang s'en tirait pas mal, accompagnée par un orchestre plan-plan qui donnait l'impression d'exécuter sa pige syndicale...

Après l'entracte, dans Petrouchka, meilleure concentration de l'orchestre et du chef, semblant plus impliqués et cherchant même à "faire impression". Conséquence : la poésie, essentielle dans cette œuvre, n'a même pas affleuré...

Un concert creux. Pourtant copieusement applaudi par un public de consommateurs sous-cultivés dignes de "journées nantaises"... Bref, rien que du commun...

Tiens, j'ignorais que quand il ne s'agit pas de piano, nous sommes d'accord!
Enfin, j'ai assisté au concert de Pleyel pour ma part, mais j'aurais pu faire exactement le même compte-rendu que vous.

A une nuance près mais peut-être êtes-vous d'accord: cet orchestre est absolument remarquable à mon sens: c'est le chef qui lui fait produire, ou contre-produire cette impression permanente de vacuité. Je l'ai entendu avec ce même orchestre dans leur salle il y a plusieurs années, c'était exactement pareil. L'an passé avec un fabuleux Concertgebouw... et pourtant, exactement pareil. J'en conclue qu'il est vraiment très mauvais! Shocked


L'orchestre est d'un très bon niveau, c'est indéniable. Les violons peut-être un peu moins que le reste. Le premier violon était à côté de ses cordes dans l'intro de Siefried-Idyll. Les violons placés du côté opposé jouaient mieux. Curieux. Le chef avait l'air très satisfait, c'est l'essentiel (!).

J'avais entendu deux tableaux de Petrouchka par le philhar de Lyon, au même endroit l'an dernier, bien mieux interprétés, à mon avis. Il y avait apparemment moins de beauté instrumentale "recherchée", mais beaucoup plus de signification poétique. C'était aussi plus russe, et par-là plus... "exotique"... Ce n'était pas du beau son standard et prévisible...
http://toutpourri.vosforums.com/concerto-expresso-t175.html
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bélaud



Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 590
Localisation: 92

MessagePosté le: Ven 22 Jan 2010 17:33    Sujet du message: Répondre en citant

Fischer semble ne jamais prendre au sérieux la musique qu'il dirige. Je ne parle pas tant de sa gestuelle (quoique, parfois), mais bien de ce qu'on entend. C'est fâcheux dans Petrouchka car le public, spontanément, même s'il aime ne prend guère cela au sérieux non plus...

Pour ma part, l'écoute était d'autant plus décevante que j'avais assisté un mois plutôt au Petrouchka de Temirkanov et du Philharmonique de St Petersbourg: extraordinaire, jubilatoire et en même temps interdisant de ne pas croire à la profondeur de cette musique (sans quoi que ce soit d'exotique, bien au contraire, on n'est pas dans les espagnolades de Ravel et Debussy...).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nauséabond 007



Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 3538
Localisation: incertaine

MessagePosté le: Lun 25 Jan 2010 17:59    Sujet du message: Répondre en citant

Bélaud a écrit:
Fischer semble ne jamais prendre au sérieux la musique qu'il dirige. Je ne parle pas tant de sa gestuelle (quoique, parfois), mais bien de ce qu'on entend. C'est fâcheux dans Petrouchka car le public, spontanément, même s'il aime ne prend guère cela au sérieux non plus...

Pour ma part, l'écoute était d'autant plus décevante que j'avais assisté un mois plutôt au Petrouchka de Temirkanov et du Philharmonique de St Petersbourg: extraordinaire, jubilatoire et en même temps interdisant de ne pas croire à la profondeur de cette musique (sans quoi que ce soit d'exotique, bien au contraire, on n'est pas dans les espagnolades de Ravel et Debussy...).


Ce n'est pas parce que cette musique, Petrouchka, est profonde par son thème, qu'elle ne sonne pas exotique à nos oreilles occidentales, même encore aujourd'hui... Il ne faut pas mélanger ces deux notions...
Justement, j'ai trouvé que dans l'interprétation d'Ivan Fischer, ce caractère russe, et voulu comme tel, de la musique de Stravinski était passablement atténué par une exécution trop démonstrative et bien huilée...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tout Pourri Musique Index du Forum -> Actualités musicales, événements... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com